Les différents systèmes de freinage pour un vélo électrique

Les différents systèmes de freinage pour un vélo électrique

Aujourd’hui, il existe une multitude de moyens de transport à la disposition des usagers. Entre autres, vous avez la voiture qui favorise l’autonomie. Mais lorsqu’il y a des embouteillages, vous pouvez être bloqué pendant plusieurs heures. Le bus, quant à lui, est plus économique. Toutefois, il limite votre autonomie et présente des contraintes horaires.

En prenant compte de tous ces éléments, bon nombre de gens se tournent vers le vélo électrique.  En plus de vous maintenir en forme, c’est un moyen de déplacement économique et écologique. Or, pour renforcer votre sécurité lors de son utilisation, il convient de bien choisir son système de freinage. Découvrez alors les différents types de freins que votre VAE peut avoir.

Ce que vous devez savoir à propos du vélo électrique

Vous avez plusieurs types de vélos en option. Le Vélo électrique figure parmi les modèles les plus appréciés. Il garde les fonctions de base d’une bicyclette. Pour avancer, il faut toujours pédaler. Par contre, ce modèle est équipé d’une assistance électrique d’où son appellation VAE (vélo à assistance électrique).

L’assistance en question du vélo électrique vient accompagner le pédalage. Ce, dans le but de donner plus de puissance à l’effort que vous fournissez en pédalant. Plusieurs éléments vous permettent de contrôler la puissance de cette assistance. Il y a notamment le niveau que vous choisissez, l’effort que vous fournissez et les paramètres intrinsèques du moteur.

Le vélo électrique se trouve à mi-chemin entre une moto et une simple bicyclette. Or, plusieurs éléments permettent de le différencier des autres types de vélos. Le moteur en fait partie. De prime abord, tous les moteurs de VAE ont le même principe de fonctionnement.

Ils créent l’assistance nécessaire et vous la transfèrent pour que vous puissiez avancer plus rapidement. Ainsi, la différence entre les moteurs réside principalement dans le niveau de la puissance délivrée par le mécanisme.

à propos du vélo électrique

Les différents systèmes de freinage du vélo électrique

En achetant un vélo électrique, vous pouvez choisir entre trois principaux systèmes de freinage :

Les freins à disque

Les freins à disque sont composés d’un disque vissé sur les moyeux de la roue. Ils sont équipés de plaquettes qui viennent serrer un autre disque fixé aux moyeux lorsque vous actionnez le levier. Ce système de freinage peut être hydraulique ou mécanique :

  • Les freins à disque hydrauliques comportent de l’huile dans les gaines. La pression de celle-ci actionne le mécanisme de freinage sur les pistons. À leur tour, ces derniers viennent coincer le disque présent sur la roue, ce qui permet au vélo de ralentir aussitôt.
  • Les freins à disque mécaniques se servent de la tension d’un câble. Lorsque vous freinez, celui-ci vient actionner le mécanisme de l’étrier en mordant le disque sur les roues.

Ce système de freinage présente l’avantage d’être plus léger. Il est aussi plus compact comparé aux autres types de freins. En outre, il est efficace en toute circonstance, même sous la pluie et sur un chemin boueux.

Les freins à patins

Ce type de freinage se sert de la jante comme surface de freinage. Son principe est simple : des patins en caoutchouc appuient sur chaque côté de la jante, ce qui réduit immédiatement la vitesse du vélo. Par ailleurs, les freins à patins se déclinent en plusieurs modèles :

freinage du vélo électrique

  • Les étriers à tirage central ont l’aspect d’une paire de ciseaux. Ils se fixent avec le pivot central sur le trou au-dessus de la fourche. Ils sont constitués de deux extrémités reliées par un câble. Chacune d’entre elles possède une mâchoire.
  • Les freins V-brake se composent de deux étriers parallèles, de montants plus grands ainsi que d’un bras levier. Ils peuvent se placer sur la fourche avant du vélo ou sur les haubans arrière.
  • Les freins U-brake sont actionnés par un câble central qui transmet la force exercée sur les leviers. Ils peuvent être montés sur la fourche ou sur le cadre.

Même si ce n’est pas à la même fréquence, les patins et les jantes s’usent. Pensez à remplacer celles-ci quand leurs flancs se sont trop creusés.

Les freins à tambour

Comme les freins à disque, les modèles à tambours se situent au niveau du moyeu de roue. Ils agissent sur cette partie pour ralentir la vitesse et arrêter le vélo. Sur un système classique, le principe consiste à freiner à l’aide de deux patins placés à l’intérieur du moyeu.

Ceux-ci entrent en contact avec une surface circulaire appelée le tambour. Sur d’autres modèles plus récents, lorsque vous actionnez le levier de frein, des rouleaux cylindriques sont sollicités par expansion interne. Ils viennent alors se frotter contre une paroi intérieure du frein. Ce qui garantit un freinage à la fois puissant et efficace.

À cause de leur poids important, les freins à tambour sont moins utilisés sur les modèles de vae légers. Cependant, leur forme surdimensionnée leur donne l’avantage d’être bien ventilés pour éviter l’échauffement des freins principaux à l’avant. Ils proposent également une grande durabilité et résistent à toutes les conditions climatiques grâce à leur étanchéité. De plus, ils requièrent peu d’entretien.

Cet article vous a énuméré les différents systèmes de freinage pour un vélo électrique. Chacun ayant ses spécificités, à vous de choisir celui qui vous convient le mieux.